Actualités Nue-pro select

[Lettre du M2] Découvrez le point de vue d’Adrien Poillot

le 08/10/2020

Découvrez dans la Lettre du M2 d’octobre 2020, le point de vue d’Adrien Poillot, Directeur Général et co-fondateur de Nue-Pro Select sur la question du démembrement de propriété appliqué au logement étudiant :

« Depuis 30 ans en France, les loyers étudiants augmentent alors que les aides au sens large (APL) baissent. Pour autant, la DHUP a annoncé l’année dernière le lancement de son plan de 60 000 lits à créer par an.

Même si le logement étudiants reste et restera dominé par la sphère public (Crous), le rôle de la sphère privé devient de plus en plus important et le démembrement de propriété a une belle carte à jouer. Les bailleurs sociaux tendent de plus en plus à s’orienter vers des opérations étudiantes démembrés car elles ne sont pas soumises à la RLS, ne requièrent pas de mise de fonds propres et ne nécessitent pas de gérer des relogements au terme puisque l’étudiant quitte les lieux généralement au terme de son année universitaire/ scolaire. C’est ainsi qu’une opération de ce type développée par Nue-Pro Select et Groupe Capelli a vu le jour à deux pas de la place Bellecour à Lyon. Il s’agit probablement de la résidence étudiante la mieux placée de Lyon, pratiquant des loyers conventionnés dits « PLS », affichant des quittances autour de 420-450 € par mois pour un studio de 25 m2 soit autant qu’une chambre étudiante de 20 m2 à Villeurbanne.

Du côté des nus propriétaires, ce type d’actif est idéal. Nous sommes par définition sur des petites typologies (T1), avec des budgets autour de 70 000 € et donc plus abordable que des opérations de logements familiaux démembrés. Souvent, cet investissement est perçu comme un moyen idéal de préparer sa retraite puisqu’ils en percevront les loyers au terme.

Ce type de montage est très souvent bien accueilli par les Mairies ainsi que les services instructeurs de l’Etat car il permet d’apporter une offre de logements étudiantes conventionnés, dans des zones tendues où les étudiants ont envie d’habiter. On pourrait pointer le caractère temporaire de ce montage puisqu’à la fin du démembrement, la résidence ne sera plus conventionnée. Néanmoins, l’offre de logements étudiants continuera elle à perdurer puisque Nue-Pro Select prévoit systématiquement de proposer aux nus propriétaires de conserver le gestionnaire en place au terme du démembrement. »

Cliquez ici pour consulter la lettre du M2

Vous souhaitez réaliser un investissement en nue-propriété dans une résidence étudiante ?
Découvrez nos programmes ici 👉  programme Ascension à Villeurbanne