Articles de presse

Immobilier : le mètre carré dépasse les 10 000 euros à Paris !

le 02/04/2019


Article du Point par Bruno Monier-Vinard


Des pierres toujours plus précieuses à Paris : la barre des 10 000 euros le mètre carré a été franchie. Et les prix devraient encore grimper.

Paris brûle-t-il ? Véritable foire d’empoigne, la Ville lumière vient de franchir un seuil symbolique : 10 005 € /m2, en moyenne, pour une transaction, au premier trimestre 2019, selon les toutes dernières statistiques du réseau Century 21 France. « Plus qu’hier, moins que demain ! C’est le leitmotiv de la cote parisienne qui est en vigueur depuis deux décennies. Rien que sur les douze derniers moins, la hausse s’établit ici à + 8 % », observe Laurent Vimont, patron de cette enseigne nationale d’agences immobilières.

En remontant encore en arrière, on constate une flambée des prix de + 62,5 % en 10 ans (6 160 € /m2 au premier trimestre 2009), et des valeurs qui ont ni plus ni moins que triplé depuis le changement de millénaire (3 030 € /m2 au premier trimestre 2001). Avec parfois des hausses annuelles à deux chiffres : 18 % en 2010 et 12 % en 2011.

Plusieurs raisons expliquent cette folle inflation. En premier lieu, un manque récurrent de biens à vendre qui ne suffit pas à répondre à la demande toujours aussi soutenue dans la capitale. En outre, cela fait deux ans que les très faibles niveaux des taux d’intérêt d’emprunt immobilier attisent (par effet rebond) cette surenchère de prix. Ces tarifs stratosphériques ne sont pas sans conséquences sur la fluidité des transactions. Dans un marché parisien ceinturé par le boulevard périphérique, qui ne peut s’étendre comme le Grand Londres, le nombre de ventes a reculé de – 2,6 % par rapport au premier trimestre 2018. « Le déficit d’offre explique qu’il faille désormais environ 80 jours pour trouver un logement à Paris, contre 63 jours à l’échelle nationale », analyse Corine Joly, directrice générale du groupe Particulier à Particulier (PAP). [lire la suite]

➡️ Fort de ce constat et de cette tendance de fond du marché de l’immobilier parisien mais également du marché immobilier du Grand Paris. L’investissement en nue-propriété permet à l’investisseur d’acquérir un bien immobilier dans un secteur qu’il n’aurait peut-être pas pu s’offrir en pleine-propriété et donc d’accéder à un marché dit « patrimonial ».

Nos opérations en cours de commercialisation