Articles de presse

Le groupe Action Logement va investir 4 milliards d’euros pour porter les logements à vendre

le 21/02/2019


Annoncé dès la stratégie « Logement » du gouvernement en septembre 2017 et confirmé par la loi Elan promulguée en novembre 2018, l’opérateur national de vente HLM a été officiellement présenté le 18 février dernier. Le groupe Action Logement investira 4 milliards d’euros pour porter les logements à vendre avant de les céder aux futurs propriétaires.

Le décret d’application est, lui, prévu pour avril prochain.

Concrètement, cette structure de portage de vente d’HLM, que Jacques Mézard qualifiait en janvier 2018 d’ « organisme fluidificateur », permet au groupe Action Logement d’acquérir des logements en bloc, avant de les vendre ensuite un par un aux locataires intéressés. Son vice-président Jean-Baptiste Dolci promet ainsi un « service après-vente » aux futurs acheteurs, à savoir un accompagnement dans l’apprentissage des règles de copropriété ainsi qu’une garantie de rachat voire de relogement « en cas d’accident de la vie ».

Il reste des conventions et des agréments à signer, explique le ministre de la Ville et du Logement, mais le décret fondateur est « prévu » pour le mois d’avril 2019. « Cela n’enlève rien à la finalisation des documents et à la contractualisation », poursuit Julien Denormandie. Si la dynamique est « volontaire », l’achat et la vente seront « à l’initiative des territoires ». Le premier appel à manifestation d’intérêt (AMI) a en effet suscité l’intérêt de 71 bailleurs sociaux pour un parc total de 11.000 logements.

Lire la suite de l’article