Allez au contenu, Allez à la navigation

Accueil > Actualités > Un sentiment de ras-le-bol fiscal envahit toutes les catégories de la population

20 septembre 2013

Un sentiment de ras-le-bol fiscal envahit toutes les catégories de la population

Le ras le bol fiscal est devenu majoritaire dans toutes les catégories de la population. C’est ce qu’affirme la Tribune en s’appuyant sur un sondage réalisé début septembre.

Le sondage valide très nettement le sentiment de « ras-le bol fiscal »  qui a envahi la rentrée politique. Ce rejet de l’impôt est général, toutes catégories confondues dans la population : hommes et femmes, jeunes et vieux, actifs et retraités, cadres et ouvriers-employés !

L’IR plus lourd

Les avis d’imposition arrivés en septembre dans les boîtes aux lettres représentent pour beaucoup des hausses d’impôts. Une grande partie des 18,2 millions de contribuables qui s’acquittent de l’impôt sur le revenu va voir leur facture s’alourdir en raison des mesures fiscales votées à l’automne dernier et qui produisent aujourd’hui leurs effets.

Réduction des niches fiscales

Malgré des prélèvements obligatoires à un niveau record de 46,3 % en 2013, il ne faut pas espérer de pause fiscale l’an prochain. En 2014, entrera ainsi en vigueur la réduction des niches fiscales. Leur plafond va chuter de 18 000 à 10 000 euros pour l’imposition des revenus de 2013. Toutes ces niches qui permettent d’alléger son impôt : emploi d’un salarié à domicile, garde d’enfants, investissement immobilier défiscalisé, etc.

TVA en hausse

Mais l’an prochain, l’essentiel de l’effort fiscal sera porté par la hausse de la TVA. De 19,6 % à 20 % pour le taux normal. Le taux intermédiaire (restaurants, travaux du logement, cinéma…) bondira de 7 % à 10 % alors que le taux réduit (alimentation…) passera de 5,5 % à 5 %.

Source : La Tribune 05/09/2013 / La Dépêche du Midi 24/08/2013

 

Copyright © NUE-PRO SELECT 19, Boulevard Malesherbes 75008 Paris mentions légales