Allez au contenu, Allez à la navigation

Accueil > Actualités > Le déclin des SCPI logement

16 avril 2013

Le déclin des SCPI logement

Des avantages fiscaux constamment réduits

Les SCPI d’immobilier résidentiel portent le nom des avantages fiscaux en faveur de l’investissement locatif auquel elles sont liées, comme le Malraux et le Scellier et, depuis le 1 er janvier 2013, le nouveau régime Duflot. Les coups de rabot successifs sur les atouts fiscaux du Scellier et sa disparition programmée expliquent le désamour des investisseurs.

Les prix de l’immobilier d’habitation ont aussi beaucoup augmenté. L’avantage fiscal et le potentiel de plus-value ne sont plus très importants. La rentabilité annuelle moyenne servie par ces SCPI oscille entre 2 % et 3 %, inférieure à celle de l’immobilier en direct (entre 3 % et 4 %). Le bénéfice de la réduction d’impôt impose aussi des contraintes de durée de détention et de liquidité. Pas sûr, en outre, que les prochaines SCPI Duflot raniment l’intérêt des investisseurs.

Source Les Echos – 12/04/13

Copyright © NUE-PRO SELECT 19, Boulevard Malesherbes 75008 Paris mentions légales