Allez au contenu, Allez à la navigation

Accueil > Actualités > Immobilier : 4 pistes pour acheter moins cher

18 décembre 2012

Immobilier : 4 pistes pour acheter moins cher

Pour beaucoup, l’acquisition d’un bien immobilier, même à crédit, coûte cher et pèse sur le budget. Pour diminuer la note, voici quatre pistes pour devenir propriétaire d’un logement décoté.

Logement occupé

Que vous l’achetiez pour y vivre plus tard ou pour réaliser un investissement locatif, un logement loué (c’est-à-dire avec un locataire en place) séduit avant tout pour la décote de prix qu’il affiche. Les remises consenties vont de 10 % à 25 % par rapport au prix du même logement vendu libre. En général, la réduction la plus faible concerne un bail dont l’échéance est proche, la plus élevée correspond à un logement dont le contrat de location vient d’être renouvelé pour une durée de trois ou six ans. Mais en contrepartie il est difficile, voire impossible, de déloger le locataire.

Transformation d’un local commercial

Transformer un commerce ou un local commercial en habitation permet d’acheter moins cher. Selon la taille et l’emplacement, ce local pourra se négocier de 5 % à 15 % en dessous d’un logement traditionnel dans le même quartier. Si le budget d’acquisition est attractif, il ne faut pas sous-estimer le budget travaux pour convertir cet espace en lieu de vie. Une transformation possible à condition d’obtenir un permis de construire à la mairie et le feu vert de la copropriété.

Viager immobilier

Cette transaction spécifique permet d’accéder à la propriété avec des rabais importants par rapport aux prix du marché. Le jour de la signature, l’acheteur (le débirentier) paie au vendeur (le crédirentier) une somme appelée « bouquet » – inférieure de 30 % à la valeur totale du logement libre sur le marché. En contrepartie, il s’engage à verser un loyer au vendeur sous forme d’une rente viagère mensuelle jusqu’à la fin de ses jours. Cette solution convient surtout à ceux qui ont résolu leur problème de résidence principale et qui disposent de temps pour récupérer le logement convoité. Impossible de connaître à l’avance le coût total de l’opération immobilière, qui se calculera au décès du crédirentier.

Nue-propriété

Cette disposition est utile pour se constituer un patrimoine immobilier, dix à quinze ans avant la retraite. Le scénario consiste à acheter la nue-propriété d’un bien. Cette opération permet d’obtenir une décote appréciable par rapport au prix en pleine propriété. Le rabais est de 40 % pour l’achat en nue-propriété pendant quinze ans. Au cours de cette période, cette acquisition ne dégage aucun revenu, elle n’alourdit pas la fiscalité de l’épargnant. La nue-propriété ne génère aucuns frais liés à la gestion, à l’entretien et à la réparation du bien. Au terme de la durée de la détention, la pleine propriété se reconstitue automatiquement sans frottement fiscal. Le bien en question peut alors être occupé par son propriétaire, cédé ou loué.

Source : Le Monde Economie – 10.10.2012

Copyright © NUE-PRO SELECT 19, Boulevard Malesherbes 75008 Paris mentions légales